jeudi 17 novembre 2005

Le Grand Nord calédonien !

Après la pêche dont j'ai parlé hier, découvrons un peu le pays maintenant... Tiens j'ai appris que c'est dans la tribu de Balade à Pouébo que James Cook à découvert la Nouvelle-Calédonie en 1774. J'ai l'impression que ça n'a pas du changer énormément depuis la visite de Cook, les paysages de la côte est sont toujours aussi intactes, sauvages et la cascade de Colnett coule toujours... Ya pas d'hôtel et l'électricité n'est pas distribuée partout encore, on est ici au bout du monde. Après une journée en mer c'est trop bon "d'aller baigner" à la cascade, comme on dit ici ! Je vous post une vidéo de ce petit coin de paradis (genre pub Tahiti douche si vous voyez !) très bientôt pour rendre le blog encore plus vivant...

Je voulais vous parler aussi de la fameuse pierre savon de Pouébo. Une roche qu'on ne trouve qu'ici, utilisée par les sculpteurs locaux. On trouve ces petites statuettes tout le long de la piste au passage des tribus de Pouébo. Si vous venez par la un jour vous verrez ces petits abris en bois où sont exposées les sculptures, vous vous demanderez aussi ce que vient faire cette boite vide de lait en poudre Australien... c'est la caisse tout simplement ! Ne cherchez pas le vendeur il fait la sieste ! Soulevez juste la statue pour y voir son prix et déposez votre billet dans la boite de lait !

Voilà, mon périple en Province Nord s'achève, il faut redescendre dans la capitale... retrouver "le stress des grandes villes" ! Si vous connaissez ces endroits vous aussi, faites nous partager votre expérience du Nord en postant un commentaire... J'en profite pour remercier tout ceux qui m'envoient des e-mails me racontant leur séjour en Nouvelle-Calédonie, ça me fait très plaisir, même si je n'ai pas toujours le temps de répondre à tous ;-) c'est pourquoi je vous propose de m'écrire via les commentaires sur le blog afin que tout le monde vous lise et que chacun puisse vous répondre et ainsi favoriser les échanges entre nous tous, amoureux de la Nouvelle-Calédonie... Merci.

mercredi 16 novembre 2005

Rendez-vous avec les langoustes !

Y-en a plus d'un qui s'est demandé ce qu'était cette grosse bêbette que je tiens "fièrement" dans mes mains ! Bravo Ben et Mymy qui ont reconnu cette grosse langouste calédonienne, on appel ici cette variété, une Porcelaine. Ca peut être énorme et bien plus gros encore que celles-ci ! Tiens, demandez donc à mon pot Didier qu'il vous raconte son histoire quand il avait 11 ans, qu'il avait attrapé un monstre à main nue sur le récif à Bourail et lui avait lacéré les bras et le ventre en voulant la tenir contre lui... Il paraîtrai qu'il en a gardé des séquelles ? Bref, tout ça s'est passé il y a si longtemps... (c'est qu'il est plus tout jeune le Didier ;-) mais comme vous le voyez, il reste encore de beaux spécimens dans ce merveilleux lagon calédonien...

Vendredi, 5 heures du mat pétante (à l'heure comme d'hab !) on part rejoindre Jack et Jacques à Païta pour faire la route ensemble direction Pouébo, 435 km, toute la Calédonie en longueur jusqu'au Nord Est et un bateau à trainer... Une halte rapide quelque part sur la côte ouest (un spot à langoustes tenu secret ! T'as vu Jack j'ai rien dit sur mon blog ;-) pour un coup de pêche rapide avant notre destination finale du soir... et voila le travail, 2 heures plus tard, 5 bêbettes dans la glacière ! Après quelques galères d'enlisement sur la plage (Oh Jacques c'est quoi ce 4x4 de m...) on fini par reprendre la route pour Pouébo. Un camping sans étoile mais vraiment sympa, dans une cocoteraie au bord de l'eau... et pas un campeur ! Ha c'est vrai ya pas l'eau chaude et ya pas de toilettes chez Léon mais ya du bufalo (pelouse) extra double épaisseur ! Et puis Léon il a toujours une bonne blague a raconter !

Après une bonne nuit sous un ciel étoilé, on "décolle" de bonheur direction le récif. La plate alu est bondée, 5 grands gaillards pro de la pêche et tout le matos à bord, une logistique de fou... et on part 6 heures en mer sans eau et sans nourriture !!! Trop excités de partir ? Certainement !!! Bon on a fait avec, ou plutôt sans ! Après une demie heure pour atteindre la barrière de corail on jette le mouillage dans une eau turquoise telle que vous pouvez l'imaginer en plein mois de Novembre en France... (pardon mais c'est pour mieux vous faire visualiser les choses !!!). On s'équipe : palmes, masque, tuba, combinaison et on saute à l'eau... et nous voila plongé hors du temps, une heure, deux heures, 4 heures, à palmer, à découvrir, à faire des rencontres... et une langouste, et deux, et trois, et un requin, et deux et cinq !!! Ils étaient de taille respectable ceux la aussi... Des qu'on pique mal un poisson, qu'il se détache de la flêche ou se débat au bout, ces signaux sont tout de suite perçu par les requins qui arrivent dans les secondes qui suivent. Bon, mieux vaut ne pas trop trainer dans certain coin ! Y-en a un qui m'a vraiment fait flipper...

Le soir, de retour au campement, en ouvrant une bouteille de rhum, on fait un bon gros feu... Les langoustes commencent à rougir et Jack commence à parler fort et à chanter ;-) On a vraiment passé une belle journée, un super week end, même si on a mis 11h pour faire le trajet retour à Nouméa !!! Une crevaison, puis une roue qui se dégonfle et pour finir une roue de la remorque mal serrée qui finie dans un champ !!! Aller... je vous laisse rêver sur ces photos... (La suite demain, je vous montre le pays et vous parle des "pierres-savon"... vous connaissez ?).


lundi 14 novembre 2005

Un week-end de folie !

J'ai pas le temps, dans l'immédiat, de vous raconter mon week-end en détails mais je ne peux m'empécher de vous poster cette photo qui vous donne un avant-gout de notre pêche ! "Mais qu'es-ce que c'est que ce truc ?" Vous allez vous dire, non ? Aller... Bon lundi ! La suite très bientôt...

jeudi 10 novembre 2005

Coupé du monde !

Profitant d'un week end de 3 jours, je pars donc demain m'évader dans "l'autre monde" : la brousse ! Entendez par là, tout ce qui est hors de Nouméa. Je crois que pratiquement 70% de la population est concentrée autour de Nouméa. Imaginez le reste du pays... J'ai la chance de partir avec des amis à l'autre bout de l'île, à l'opposé de Nouméa dans le Nord Est. Un village appelé Pouébo (voir ci-dessous) qui est à environ 450 km de la capitale. On se fait un week end pêche, plongée sous marine en apnée rien qu'entre hommes ! On aura peut être la chance de piquer des langoustes... Ca va être donc une vraie coupure, débranchement total du blog ! Enfin pas tout à fait... car je vous ramène un tas de photos à mon retour ;-) A dimanche soir !