Il y a quelques semaines nous étions allés du côté de Yaté, au gîte St Gabriel exactement, pour y passer le week-end, c'était bien sympa et on y a très bien mangé, le chef nous avait préparé un bon petit plat de poisson que nous avions pris au bord de l'eau, assis sur une natte, accompagnés des enfants du gîte pour faire la causette. C'est ainsi que nous avons fait plus ample connaissance avec ces charmants petits et que la fin du repas s'est transformée en cours de danse kanak ! Les uns sont allés chercher un bambou, les autres une règle en plastique pour la percussion et moi mon appareil numérique pour vous montrer ce petit film ! Et nous voilà en train de vivre un instant magique complètement improvisé !
En échange, les enfants ont eu droit à une démonstration de danse traditionnelle de l'Ile Maurice, le Séga qu'Anoëlla et sa sœur dansent à merveille... pour la danse Kanak, ya encore des progrès à faire, quand à moi, n'en parlons pas !!  Dans un prochain post, je vous met du Séga, promis. Et vous, vous dansez quoi ?


Cours de danse kanak
envoyé par sebastienmerion

Cette vidéo est aussi visible sur la chaîne webTV "5 minutes au paradis". Participez vous aussi au contenu de cette chaîne en y déposant vos vidéos de paradis !

Mise à jour : Je vous ai trouvé une petite note sur la danse du Pilou :
Le pilou est une danse traditionnelle kanake qui raconte les naissances, les mariages, les cyclones et les préparatifs guerriers. Elle fut bannie par les autorités coloniales en raison des états de transe induits chez les danseurs et d'occasionnels actes de cannibalisme. Le dernier pilou eut lieu en 1951. La musique anime toutes les cérémonies traditionnelles. Elle fait appel aux conques (les trompettes du Pacifique), aux flûtes de bambou et aux instruments de percussion. Les sculptures en bois, aux formes symboliques, incarnaient jadis les esprits. La flèche faîtière, sorte de petit totem qui ornait la maison abritant les esprits des ancêtres, en est l'exemple le plus répandu.