Depuis maintenant 5 semaines (déjà !) que nous sommes à l'île Maurice, on a eu l'occasion d'aller une bonne dizaine de fois à Port-Louis, la capitale. J'ai eu aussi l'occasion de l'aimer (au début) mais j'ai aussi eu envie de la fuir par moment !!! C'est une ville épuisante avec des embouteillages et de la pollution. Maintenant pour être plus positif je dirai que c'est très dépaysant, on y fait de bonnes affaires, surtout dans le textile, et on y croise plein de jolies filles ! Ho, ho....

Si vous venez par ici un jour, je peux vous recommander d'aller faire un petit tour au marché, d'aller vous balader du côté de Caudan dans le centre commercial, mais pour y faire des affaires il vaut mieux fouiner en ville. Les petits resto typiques aussi sont à essayer... attention aux piments ! Tiens, si vous voulez vous faire un costume sur mesure, allez choisir votre tissus rue "La corderie" et portez le à un tailleur du coin, votre 3 pièces, pantalon, chemise, veste ne vous reviendra qu'à 30 euros environ ! On comprend pourquoi il y a tant d'usines de couture ici, la main d'oeuvre est vraiment bon marché. Le salaire mensuel d'un ouvrier est d'environ 3500 roupies, soit moins de 100 euros. Les mauriciens ont vraiment du mérite et sont des bosseurs, ils ne comprennent pas comment un chômeur de l'île d'en face (la Réunion) puisse posséder une voiture ! Il y a un monde d'économie entre les deux îles soeurs.
Bref, l'île Maurice et les mauriciens sont pleins de merveilles, la capitale n'est peut être pas ce qu'un touriste recherche en quittant le stress européen mais il y a mille endroits où trouver des paysages magnifiques, des plages sublimes et personnellement j'ai beaucoup aimé l'intérieur, la cueillette des goyaves dans les forêts du plateau et la côte sauvage du Sud... l'endroit que j'ai préféré. Demain, dimanche, est notre dernier jour, on redécolle lundi pour Sydney, puis Nouméa. On repart avec pleins de souvenirs et des centaines de photos dans nos valises sur mon disque dur ! On a pas trouvé le temps de vous poster sur le blog tout ce qu'on aurait voulu mais on reparlera de Maurice épisodiquement même depuis la calédonie.